• Benoit Fabre

    fabre.benoit@gmx.fr 06 33 04 14 73
  • Mes albums récents

    • Album : Carnassiers
      <b>OLYMPUS DIGITAL CAMERA</b> <br />
    • Album : Cyprinidés 63
      <b>p7080097.jpg</b> <br />
    • Album : Salmonidés
      <b>p5300056.jpg</b> <br />
    • Album : Guidage et accompagnement
      <b>OLYMPUS DIGITAL CAMERA</b> <br />
    • Album : Stage junior été
      <b>p7070079.jpg</b> <br />
  • Accueil
  • > Pêche au lac Pavin : truite et omble chevalier

Pêche au lac Pavin : truite et omble chevalier

En barque sur le lac Pavin 

Pêche aux leurres, à la sonde et à la mouche

Le lac Pavin : Lac de cratère ses 96m font de lui, le plus profond des lacs d’Auvergne. Il abrite une bonne population de salmonidés,  fario, arc et surtout ombles chevalier qui ont fait sa réputation. Poisson des eaux froides et donc de grand fond, on le pêche en barque.

Les truites peuvent être pêchées avec toutes les méthodes légales.

Pêche au lac Pavin : truite et omble chevalier acces-pavin-300x247

A 1197 mètres d’altitude, le lac Pavin s’étend sur une superficie de 44 ha. Enchâssé dans les forêts et au milieu de superbes rochers, il est l’un des plus beaux lacs d’Auvergne.

Il est alimenté en eau par des sources situées sur ses bords et s’écoule dans la Couze Pavin.

Il est né d’une explosion volcanique (c’est ce que l’on appelle un maar) qui se produisit sur le flanc Nord du puy de Montchal.
La légende dit que l’ancienne ville de Besse y fut engloutie par punition divine et qu’y jeter une pierre déchaînait de violents orages. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il porte le nom de Pavin, (du latin « pavens », épouvantable).

p6110223

omble chevalier du lac Pavin

Il est d’origine très récente contrairement au massif des Monts Dore. Il semble qu’il se soit formé à la fin de la période d’activité volcanique qui a créé la lac Léman.

pavin-vue-densemble

Par temps clair, le ciel bleu se reflétant dans l’eau, il est presque bleu-nuit. Par contre, par temps d’orage, ses eaux profondes apparaissent très sombres, ce qui lui a sans doute valu son nom de Pavin (du latin pavens, épouvantable).

p6120015-300x225

Truite arc en ciel du lac Pavin

 

L’omble chevalier

Carte d’identité :

omble-chevalierNom scientifique : Salvelinus alpinus

Noms usuels : Omble chevalier, omble artique, truite rouge
Longueur moyenne: 20 à 30 cm; maximale : 45 à 50 cm
Poids moyen: 250-400 g; maximal : 2 kg
Durée de vie : 10-20 ans

L’omble chevalier a une morphologie très proche de la truite commune. Son corps est fusiforme et est recouvert de nombreuses petites écailles. Sa coloration varie en fonction du milieu où il vit mais également au cours de sa croissance. Ses flancs sont gris-orangé, le ventre rose, le dos gris-bleuté et il est ponctué de nombreux points jaune pâles, y compris sur la nageoire dorsale. Ses nageoires pectorales, pelviennes et anale sont bordées, à l’identique du saumon de fontaine, d’une bande de couleur blanche laiteuse caractéristique. Sa taille moyenne est en général de 30 à 35 cm pour un poids de 400 gr environ. Cependant, il peut atteindre la taille respectable de 90 cm pour un peu plus de 10 Kg. C’est un poisson maigre dont la chair est appréciée (valeur énergétique : 180 Kcal/100 gr, proteines 22 %, acide gras 5 à 8 %).

p6110263-225x300

Mode de vie :

L’omble chevalier est en France un poisson essentiellement lacustre, autochtone dans plusieurs grands lacs (Léman, Bourget, etc …), qui vit dans des eaux profondes (entre 30 et 70 mètres de fond), froides et bien oxygénées L’omble chevalier se nourrit de débris de végétaux, de petits mollusques, larves d’insectes, vers, petits crustacés et de jeunes poissons.. Il se reproduit en hiver sur des omblières : zones de graviers à une profondeur importante mais néanmoins bien agités par un courant de fond. En période de reproduction les couleurs de sa robe s’intensifient et deviennent éclatantes, surtout sur le ventre qui devient rougeâtre. Sa fécondité est relativement faible puisque la femelle expulse seulement 1000 ovules par kilo de son poids. Sa longévité est de 20 ans, durée de vie plutôt longue pour un salmonidé. L’omble chevalier atteint sa maturité sexuelle entre 4 et 5 ans ans pour les mâles et 5 à 10 ans pour les femelles. La ponte a lieu de novembre à janvier,en général, sur des fonds rocheux ou rocailleux pouvant atteindre plus de 60 m. Les œufs incubent de 3 à 4 mois, en raison de la faible température de l’eau et la croissance des jeunes ombles est très lente.

p1010003-300x225

 

Répartition géographique :

L’omble chevalier est un poisson originaire des zones arctiques et qui a été isolé dans les lacs alpins depuis les périodes glaciaires. Sa grande vulnérabilité à la pollution le rend assez fragile et nous oblige régulièrement, face à la dégradation de la qualité des eaux en milieu lacustre, à soutenir les effectifs par des alevinages. On l’a introduit avec succès dans des lacs naturels et de barrage dans les Alpes, la Franche-Comté, les Vosges, le Massif Central et les Pyrénées.

p1010071-300x225

Pêche à la sonde

La pêche « à la sonde », est dite « à la sonde » parce qu’on recherchera en permanence un contact de la ligne plombée à son extrémité avec le fond du plan d’eau pour pêcher en profondeur. La ligne sera ensuite retendue pour obtenir une tension dans le scion. Le scion devient ainsi prêt à déceler la touche, appelée ici « coup », au moindre frémissement.

On utilise :

  • Une petite canne ultralégère.
  • Un moulinet lui aussi ultraléger à tambour fixe où tournant possédant un frein très progressif et une réserve de fil d’une centaine de mètre.
  • Une ligne munie de nymphes.
  • Des appâts comme la teigne pourront aussi séduire l’omble chevalier.
  • Une épuisette

Action de pêche

La ligne lestée d’un plomb de 4 /5 g est descendu jusqu’au fond du lac, elle est ensuite retendue pour obtenir une tension dans le scion.

La touche est nette, courte, ferrage ample vu la profondeur et bagarre au fond. En effet l’omble a beaucoup de mal à compenser les variations de pressions entre le fond et la surface et c’est souvent « ballonné qu’il nous arrive à la surface.

Un point important pour la sauvegarde des ombles de taille inférieur à 26 cm qu’on se doit de relâcher …

La survie imposera avant remise à l’eau un « dégonflage » en enfonçant de quelques cm un tube lisse et fin de 5 à 7 mm de diamètre dans la gueule.

Source : http://passion.lac.free.fr

Laisser un commentaire

 

loisirs2tetel |
Noé Créations |
cauteretski65 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | EXPRESSION RS
| SCRAP EUROPEEN
| les bidouilles a kiki